Actualités / Conseils petite enfance

Adaptation en crèche : comment gérer la séparation

29 Aout 2019
Adaptation en crèche : comment gérer la séparation

L’entrée en crèche est un moment important pour votre enfant, qui va faire ses premiers pas dans la vie sociale. Pour qu’elle se déroule en douceur, l’adaptation est une étape essentielle. Elle va permettre à votre tout-petit de découvrir la vie en collectivité et de tisser des liens seul.

Se familiariser avec la crèche : 

Afin que la séparation avec les parents se fasse en douceur, les professionnels mettent en place ce qu’on appelle une « phase d’adaptation ». Durant cette période, d’une durée approximative de cinq jours avant la date d’entrée à la crèche, l’un des parents accompagne l’enfant dans ce nouvel environnement. La familiarisation avec cette nouvelle vie en collectivité et l’intégration de l’enfant sont facilitées grâce à la présence rassurante d’un des parents.

De votre côté, cette séparation progressive vous permettra d’établir une relation de confiance avec les professionnels qui vont prendre soin de votre tout-petit.

Préparer votre tout-petit à la séparation : 

  • Afin d’anticiper la séparation avec votre enfant, n’hésitez pas à le confier à des personnes proches et de confiance. Avant de laisser votre tout-petit, il est essentiel de lui expliquer la situation qu’il va vivre et les émotions qu’il peut être amener à ressentir avec des mots simples.
     
  • Pour préparer l’entrée à la crèche, établissez un rituel matinal avec bébé, constitué de choses qu’il affectionne afin de créer des repères et des habitudes rassurantes.
     
  • Laisser votre enfant aux professionnels et quitter la crèche l’esprit tranquille est essentiel pour le bien-être de tous. N’hésitez pas à faire part de vos inquiétudes et de vos questionnements à l’équipe.
     
  • Si votre tout-petit a un doudou, proposez-lui de l’emporter. Cet objet, si cher aux enfants, permet d’établir un lien entre la crèche et la maison.
     
  • Lors des aurevoirs avec votre enfant, n’hésitez pas à lui donner des repères temporels lui permettant de situer votre retour, après le goûter par exemple. Au fur et à mesure de la période d’adaptation, vous pourrez prolonger votre temps d’absence jusqu’à ce que votre tout-petit soit intégré et se sente rassuré au sein de sa section.

Nos dernières actualités / Conseils petite enfance