Actualités / Conseils petite enfance

La diversification alimentaire : une étape cruciale !

14 Novembre 2018
La diversification alimentaire : une étape cruciale !

Bébé grandit à une vitesse spectaculaire. A 6 mois, il a déjà doublé son poids et l’a triplé à 1 an. Pour assurer le bon déroulement de sa croissance, il faut bien respecter ses besoins nutritionnels.

Le meilleur moment pour commencer la diversification alimentaire est entre 4 et 6 mois. Bien que le lait reste l’alimentation de base, le système digestif du nourrisson est capable, à cet âge, de digérer et absorber tous les nutriments. Développer sa curiosité alimentaire à cette période favorisera son goût entre 3 et 6 ans pour une plus grande variété d’aliments.

Quelques conseils pour réussir l'étape de la diversification alimentaire :

  • Introduisez les nouveaux aliments un par un en respectant un intervalle de quelques jours afin de contrôler la bonne adaptation de son organisme.
  • Le palais du bébé est beaucoup plus fin que le vôtre. Les récepteurs gustatifs qui tapissent sa langue s’étendent aussi à la cavité buccale. Ainsi, la perception des saveurs est décuplée. Commencez d’abord par des légumes au goût doux comme la carotte ou la courgette. Les légumes au goût plus prononcé comme les choux, les poireaux et navets sont à éviter au début de la diversification.
  • Pour les fruits, proposez à l’enfant des pommes, des poires et des bananes mixées et cuites.
  • Lors de l’introduction d’un nouvel aliment, faites-le en petites quantités puis augmentez au fur et à mesure.
  • Si le bébé refuse un aliment, n’insistez pas. Proposez-lui autre chose et réessayez-le une à deux semaines plus tard sous une autre forme.
  • Avant l’âge de 3 ans, n’ajoutez pas de sucre ou de sel à ses plats pour ne pas surcharger ses reins et le prémunir plus tard des risques d’obésité infantile.
  • Vers les 7 mois de l’enfant, vous pouvez lui proposer des fromages doux comme le fromage blanc, le gruyère ou les yaourts.
  • A 8-9 mois, mélangez les légumes et ajoutez-y de petites quantités de viandes maigres comme le jambon blanc ou la volaille.
  • Après 10 mois, introduisez à son alimentation les légumes crus à croquer (lamelles de carottes ou de concombre) et des fruits crus bien mûrs, entiers ou écrasés à la cuillère.

Nos dernières actualités / Conseils petite enfance